Infos et nouveautés :

Quinzième journée de l’A.A.R. 1er septembre 2019 Cotignac :

 

Après l’annulation l’an dernier de notre traditionnelle journée de l’A.A.R., les adhérents et sympathisants de notre association étaient nombreux pour cette édition 2019.
C’est avec un peu de retard  dû à l’affluence, une cinquantaine de participants, que notre secrétaire François Ferval-Chanut, Monsieur Loyal de cette journée, a ouvert notre manifestation.

 

 Il a ensuite donné la parole à notre président Georges Bessi pour retracer l’histoire des notre Association qui fêtera ses 90 ans en décembre prochain, rappelant les moments importants vécus et retraçant avec quelques anecdotes les portraits des grands personnages ayant  contribué à sa pérennité.

 

Puis Alain Corrente, radiesthésiste, géobiologue, astrosophe, bioénergéticien, nous a fait partager sa passion des recherches en géographie sacrée, notamment sur les diverses abbayes cisterciennes de Provence, particulièrement l’abbaye de Valsainte, ainsi que son expertise dans la réharmonisation vibratoire des personnes et des habitations après un bilan électrophonique GDV (effet Kirlian), nous mettant en garde contre les effets néfastes des ondes électromagnétiques et radio sur la santé. Un exposé précis, et passionnant qui a interpellé les auditeurs.

 


Ensuite Josiane Chartier, astrologue, venue en voisine de Montfort avait dressé le thème astral de la journée du 1erseptembre. Après nous avoir rappelé les bases de l’astrologie elle nous a parlé de la conjoncture actuelle essentiellement due à la présence d’une conjonction de planètes, dont Saturne et  Pluton en Capricorne, qui entraîne l’agitation la violence et la période incertaine dans laquelle nous nous trouvons. Il nous faudra malheureusement attendre début 2021 pour pouvoir enfin démarrer une nouvelle période beaucoup plus calme et constructive pour tous. 
Sa clarté et sa simplicité ont enthousiasmé les personnes présentes, quel bonheur si tout le monde pouvait être comme elle.

La matinée étant déjà bien avancée, c’est au tour de deux écrivains varois, de présenter et de dédicacer leurs livres :

Jean-François Coubau, de Montfort passionné par l’histoire et particulièrement le Moyen-Age avec des romans où l’aspect mystérieux de certains évènements historiques biens réels se mêle avec l’évolution scientifique et technologique.
Bernard Lucquiaud, de Carcès, ancien directeur de plusieurs Alliances Françaises en Amérique du Sud dont les livres relatent les souvenirs de ses séjours dans ces pays magiques.

C’est donc vers 13 heures passées que nous nous sommes mis à table pour un déjeuner convivial partageant les plats apportés par les participants et ceux préparés par l’A.A.R., notamment par Anna et Anne-Marie que nous remercions.

A 15h, tout le monde est prêt à reprendre le cours de la journée malgré la chaleur qui commence à se faire vive.

Béatrice Mouquet, médecin homéopathe, fidèle  à son habitude nous met en garde de façon ludique et documentée contre les perturbateurs endocriniens présents à tous les stades de notre vie et responsables de nombreuses contaminations chimiques,  éléments cachés et nocifs au plus haut point, tels les Parabens, les Pesticides et les Phtalates. Merci Béatrice pour cette mise en garde qui en appelle à notre vigilance.

Incontournable depuis les débuts de cette manifestation, Gilbert Attard nous a parlé de son métier de magnétiseur puis des « panseurs de secrets », ces personnes qui utilisent des formules secrètes pour soigner brûlures, zonas et autres maux.

Bernard Lequebin radiesthésiste,  chercheur, spécialiste en homobiologie et en eau vivante nous avait préparé une étrange expérience. Avec un appareil et un logiciel conçus à cet effet, en branchant deux électrodes, l’une sur les racines de la plante et l’autre sur une feuille de celle-ci, nous avons pu entendre après décodage la musique émise par la plante qui varierait suivant ses états de bien-être ou de stress. Nous avons eu droit à in mini concert « végétal ». Bravo Bernard pour la surprise.



Camille Lecocq nous a ensuite donné des informations sur le réseau MUFON récemment implanté en France, qui rassemble les informations concernant la présence d’objets volants non identifiés (UFO) et qui les étudie afin de déterminer si les phénomènes en question sont naturels et explicables, ou sont à classer dans la partie encore inexplicable de ces manifestations.

Enfin pour clore cette journée bien remplie, Claude Crousse, géobiologue membre du CROPS nous a parlé des divers types de pyramides existant dans le monde et plus particulièrement des pyramides de Bosnie. Il s’est rendu lui-même sur place à Visoko au Nord-Ouest de Sarajevo et nous a donné le résultat de ses mesures énergétiques qui atteignent des taux très élevés en unités Bovis.

C’est après de nombreux remerciements et des applaudissements nourris pour François et Anna, que nous nous sommes séparés espérant nous retrouver l’année prochaine pour une nouvelle journée aussi dense que passionnante.

Assemblée Générale 2019  :

Cette année encore, c’est à Maisons-Alfort au restaurant « La Pizza de Venise » lieu habituel de nos réunions que nous nous sommes retrouvés pour notre Assemblée Générale.
 
A10h45, l’assemblée générale est ouverte, 64 personnes ont adressé un pouvoir ou sont présentes à l’assemblée (27). Le nombre d’adhérents à jour de leur cotisation pour 2018 étant de 208, le quorum nécessaire qui est de 52 personnes est atteint, l’assemblée peut donc valablement délibérer.
Après un mot de bienvenue et de remerciement de notre secrétaire général François Ferval-Chanut, la parole est donnée à Georges Bessi, notre président qui présente le rapport moral et d’activité pour l’année écoulée.

 
« C’est avec plaisir, que je me retrouve parmi vous pour cette assemblée générale avec tous les membres du bureau,
Je souhaite la bienvenue aux adhérents ayant fait le déplacement, et je remercie particulièrement de sa présence Armand Rozenblum, notre Président honoraire et je me réjouis du nombre de présents.
Comme l’a déjà rappelé notre secrétaire général, notre association a pour but   de diffuser la connaissance et la pratique de la radiesthésie et de ses activités connexes, radionique, géobiologie, et mesures énergétiques.
Je voudrais ainsi que les membres du Conseil d’administration, évoquer la mémoire d’un ancien président, Monsieur René Lemarchand, décédé il y a quelques semaines à son domicile à Herblay.
Nous ne sommes malheureusement plus très nombreux à pouvoir nous souvenir de lui, car le renouvellement des adhérents en vingt-cinq ans a été important.
 
Note du secrétaire de l’AAR :  Je me souviens de Monsieur Lemarchand, à mon arrivée dans notre association il y a vingt-cinq ans. Il assurait une succession de président dans un contexte assez difficile et sa gentillesse et son calme ont été pour beaucoup dans la pérennité de notre association.
Nous présentons nos condoléances les plus sincères à Madame Lemarchand.
 
 L’année 2018 a réuni de nombreux membres qui ont participé à nos activités, neuf conférences et un atelier de radiesthésie à Maisons-Alfort, un cours de radiesthésie animé par Jacqueline Reverdy et moi-même. La traditionnelle journée dans le Var à Cotignac pour les adhérents du Sud-est a été annulée cette année pour des raisons personnelles.
 
Notre site internet a vu sa fréquentation augmenter, puisque nous totalisons un peu plus de 12.000 visites, soit un chiffre légèrement supérieur à celui de 2017.
Notre revue en est à son numéro 427 et celle-ci paraît sans interruption depuis décembre 1930, hormis bien sûr durant les années de la seconde guerre mondiale.
Nous sommes en légère diminution du nombre des adhérents, 208 par rapport à 218 l’an dernier.
 
L’année 2019 se présente particulièrement bien avec des conférences régulières, plusieurs stages déjà en programmation, un stage d’initiation à la radiesthésie en septembre et octobre, une sortie au bois de Vincennes et juin, une nouvelle journée cet été dans le Var avec de nouveaux intervenants potentiels passionnants.
Je tiens à remercier tous les membres de notre équipe pour le travail accompli et je passe la parole à François Ferval-Chanut pour la suite de cette assemblée »

François Ferval-Chanut, secrétaire et trésorier de l’AAR, présente ensuite le bilan financier 2018.
En 2018, 22 nouveaux adhérents nous ont rejoints (contre 38 l’année précédente), mais du fait du départ d’une trentaine d’anciens adhérents, le nombre d’adhérents est à la baisse d’une dizaine de personnes.
Les recettes s’établissent à 13.715€ (14.895 € en 2017)
Les dépenses s’établissent à 13.382€ (15.694 € en 2017)
Le résultat comptable positif s’établit donc à 832€ € (résultat négatif de 799€ en 2017)
Une somme de 500€ est provisionnée pour l’année prochaine, ramenant le résultat comptable à 332€
 
Les recettes, en légère baisse par rapport à 2017 proviennent principalement des cotisations, des cours et des stages organisés, ainsi que des recettes des conférences.
Les recettes des cotisations s’élèvent à 5.700 €, 2.980€ pour les cours d’initiation à la radiesthésie et à 1.300€ pour les recettes des conférences (une conférence de plus); pour ne citer que les postes les plus représentatifs.
Les dépenses principales concernent l’impression de la revue 1.697€, l’affranchissement de celle-ci, 1.517€ et la location de salles pour les stages organisées sur plusieurs jours, soit 1.462€ .

 
Le montant de la cotisation à l’AAR est fixé à 35€ depuis la dernière A.G. L’augmentation du nombre des adhérents à jour de leur cotisation depuis cette époque (120 en 1995, 208 cette année) permettait jusqu’à l’année dernière d’équilibrer des dépenses maitrisées, mais en augmentation régulière. Je ne citerai par exemple que le poste envoi des revues, l’affranchissement augmente entre 10 et 15% par an. Les envois de la revue en Europe et dans le reste du monde ont encore plus augmenté en pourcentage ces dernières années.
Nous remercions sincèrement les adhérents qui nous adressent des cotisations plus élevées spontanément.
 
Il faut souligner encore que le principal apport en recettes provient du cours d’initiation à la Radiesthésie maintenant assuré par Jacqueline Reverdy et Georges Bessi.
Le tirage actuel de notre revue est de 300 à 310 exemplaires, en légère baisse par rapport au pic des années précédentes, pratiquement tous envoyés ou vendus à la fin du trimestre qui suit la sortie. Il faut rappeler que ce tirage a régulièrement augmenté depuis une quinzaine d’années ; à cette époque notre revue était tirée à 180 exemplaires environ. Ce tirage est régulièrement augmenté ou baissé pour tenir compte au plus près des nouvelles adhésions.
 
Le quitus est donné à l’unanimité au trésorier pour l’approbation des comptes de 2018
 
Nous prenons acte de la démission de Gilles Fourney, qui était rentré au conseil de l’association l’année dernière et qui démissionne à cause de son éloignement actuel de Paris
Gilles Fourney, après une vie professionnelle passée dans l’installation de systèmes de communications à l’étranger, a développé une connaissance et une compétence dans le domaine des systèmes de protection des ondes électromagnétiques Son aide a été précieuse depuis deux ans et tout le bureau de l’association le remercie très sincèrement.
Il est décidé de faire les démarches nécessaires auprès de la Banque Postale, afin que Georges Bessi et Jacqueline Reverdy aient la signature sur le compte courant de l’association.
La revue papier est toujours appréciée des adhérents qui tiennent à la conserver, à cette occasion nous demandons à tous de nous faire parvenir des articles et de ne pas hésiter à se lancer dans l’écriture.
L’ordre du jour étant épuisé, l’assemblée générale se termine vers 12h15.
 
Après un dernier remerciement de notre président, les membres présents peuvent enfin passer à l’apéritif offert par l’association suivi d’un succulent repas au cours duquel les conversations et les échanges vont bon train, c’est vers 14h00 que le repas se termine et est suivi d’une conférence captivante de Georges Bessi , notre président, sur les Grandes Figures de la Radiesthésie ; Il était prévu de parler de sept d’entre elles, le sujet fut si captivant que , seules , cinq grandes figures furent abordées . La suite le plus vite possible  lors d’une prochaine venue de Georges Bessi à Paris.
La conférence termine cette magnifique et mémorable journée vers 17h30.